Oceans North Board of Directors

Hilu Tagoona

Membre du conseil

Hilu Tagoona est originaire de la collectivité inuite intérieure de Baker Lake, au Nunavut, dans l’Arctique canadien. Son peuple est connu sous le nom d’Inuits du Caribou. Elle est membre de Nunavummiut Makitagunarngningit (ou Makita en abrégé) qui signifie « le peuple du Nunavut peut se lever », une organisation non gouvernementale indépendante créée en 2009 pour informer les résidents du Nunavut sur les répercussions de l’exploitation minière de l’uranium. Hilu a représenté Makita dans le processus d’examen final concernant la proposition de la société minière française Areva d’établir la mine d’uranium de Kiggavik à 80 kilomètres de sa collectivité d’origine. La Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions a rejeté la mine qui aurait constitué une menace pour les hardes de caribous de la région. Elle est également membre de Mines Alerte Canada depuis 2018. Hilu est mère de deux jeunes adultes et détient un B.A. de l’Université Carleton.

Mary Simon

Président

Mary Simon est une ancienne présidente d’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK), l’organisation inuite nationale qu’elle a de 2006 à 2012. Après son départ d’ITK, elle a présidé le Comité national sur l’éducation des Inuits dont le mandat est de mettre en œuvre une stratégie nationale complète pour améliorer les normes et réalisations éducatives au sein de la population inuite. En 2016, Carolyn Bennett, la ministre des Affaires autochtones et du Nord, a nommé Mary Simon représentante spéciale de la ministre afin d’élaborer un nouveau modèle de leadership partagé pour l’Arctique, fondé sur les engagements de la Déclaration conjointe du Canada et des États-Unis sur le climat, l’énergie et le rôle de leadership dans l’Arctique. Elle a présenté ses conclusions dans un rapport final déposé en mars 2017. Pendant quatre décennies, elle a assuré la progression d’enjeux critiques en matière de société, d’économie et de droits de la personne pour les Inuits canadiens, tant à l’échelle régionale, nationale et internationale. Elle a tenu de nombreux postes de haute direction, notamment celui de présidente de Makivik Corporation, une organisation de revendications territoriales du Nunavik, de présidente du Conseil circumpolaire inuit et d’ambassadrice du Canada au Royaume du Danemark. Elle a dirigé les négociations canadiennes lors de la création du Conseil de l’Arctique au milieu des années 1990. Elle est officière de l’Ordre du Canada et récipiendaire de l’Ordre national du Québec, du Gold Order du Groenland, du Prix national d’excellence décerné aux Autochtones, de la Médaille d’or de la Société géographique royale du Canada, de la Médaille Symons et de la Médaille du gouverneur général pour la nordicité. Mary Simon a été intronisée au Temple de la renommée international des femmes, en plus d’être membre de l’Institut arctique de l’Amérique du Nord et de la Société géographique royale du Canada. Elle est membre fondatrice du conseil d’Océans Nord.

Peter Harrison

Vice-président

Peter Harrison est professeur émérite à l’École des études sur les politiques publiques de l’Université Queen’s, à Kingston, en Ontario. Il a obtenu un Ph. D. en géographie de l’University of Washington, à Seattle, dans l’État de Washington, en 1973. Au cours de sa carrière de près de 30 ans à titre de haut fonctionnaire fédéral, il a été nommé sous-ministre de Ressources naturelles Canada et a travaillé pour le ministère des Pêches et des Océans en tant qu’agrégé supérieur de recherche sur les océans, au sein du Conseil national de recherches du Canada et de la Résolution des questions des pensionnats indiens Canada. Il a aussi occupé des postes de haut fonctionnaire au sein du ministère des Finances, des Affaires autochtones et du Nord Canada, de l’Agence du revenu du Canada et du Développement des ressources humaines Canada. Il a été secrétaire du Comité des priorités et de la planification du cabinet fédéral du Bureau du Conseil privé, a dirigé la ratification par le Canada de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et a supervisé l’investissement de 150 millions $ dans le cadre de l’Année polaire internationale (API). Enfin, Peter Harrison a présidé la conférence de 2012 de l’API, « De la connaissance à l’action », à Montréal.

Chris Mills

trésorier

Chris Mills est un conseiller financier socialement responsable qui aide les familles et les institutions à comprendre les effets de leurs investissements sur le monde. En analysant les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), Chris et son équipe aident leurs clients à utiliser leur patrimoine pour créer des changements positifs tout en générant des rendements. Chris est titulaire d’un diplôme en finances de la State University of New York. Il est directeur des placements agréé et accrédité, gestionnaire de portefeuille et conseiller en investissement responsable (RIA). Il est autorisé a livrer des conseils en placements aux États-Unis comme au Canada. Chris vit à Vancouver, en Colombie-Britannique.

John Lounds

Membre du conseil d’administration

John Lounds est l’ancien président-directeur général de Conservation de la nature Canada (CNC). Sous sa gouverne, CNC a connu une croissance considérable, grâce à plus d’un milliard de dollars recueillis pour des projets de conservation qui ont permis de protéger plus de 14 millions d’hectares de terres et de cours d’eau importants. Auparavant, il était directeur général de la Federation of Ontario Naturalists (aujourd’hui Ontario Nature). John a été membre du Conseil consultatif national sur la conservation, du conseil des gouverneurs de l’Université de Waterloo et du conseil d’administration de la Metcalf Foundation. Il est titulaire d’une maîtrise en études environnementales de l’Université York. John vit présentement à Whitby, en Ontario. Il est le fier conjoint d’Ellen McRae et le père de ses merveilleux enfants : Aimee, Scott, Melanie et Ed.